La pose s’impose !

                                       La pose s’impose !


Portraits d’élèves du lycée des métiers Charles Cros
par Violette de Toulouse
Dans le cadre du volet culturel, les élèves du lycée des métiers Charles
CROS de Carcassonne vous présentent leurs travaux qui conjuguent la
perception de soi et sa représentation.
Violette de Toulouse, artiste plasticienne, a réalisé une série de portraits
des élèves du lycée des métiers Charles CROS. Pour les élèves, il s’agit
de s’intégrer dans une expérience et un événement artistique original et
participatif qui concilie approche professionnelle et culturelle.


Une histoire de regards…
Ce projet s’est décliné en trois phases : séances de pose, appropriation des
portraits réalisés où les élèves « transposent » leur univers et exposition à
la Chapelle des Dominicaines.
Il s’inscrit dans un échange riche, constructif entre l’artiste, les élèves et
les enseignants permettant aux élèves d’appréhender la notion du point
de vue de l’artiste appliquée à la représentation de la personne et d’être
regardé différemment.


Violette de Toulouse
Violette de Toulouse est dessinatrice, diplômée de l’Ecole des Beauxarts
de Toulouse, professeur d’arts plastiques en collège et lycée et
aujourd’hui retraitée. Les portraits qu’elle réalise sont croqués « in situ ».
Elle commence par dessiner la silhouette à grands traits «je construis»,
dit-elle, puis attaque les détails : les pieds, le visage, les mains avant de
reprendre le tout, plus minutieusement, en utilisant différentes couleurs.
Je réalise des croquis car c’est un travail rapide, j’utilise le pastel gras et la
peinture acrylique. Autrefois je faisais beaucoup de croquis en atelier, des
petits. Maintenant je sors dans la rue et je vais à la rencontre des gens».